Les couche-tard mangent moins sainement que les lève-tôt

86489490

Les oiseaux de nuit mangent plus de sucre, moins de protéines et grignotent plus souvent dans la journée que les lève-tôt.
Selon une étude publiée dans la revue Obesity , les oiseaux de nuit auraient tendance à ne pas écouter leur horloge biologique et à faire des choix de vie moins sains que les personnes qui se lèvent tôt.
Des chercheurs finlandais ont suivi les régimes alimentaires de 1854 hommes et femmes de 25 à 74 ans et les ont classés comme personnes du matin ou du soir.
Ils ont constaté que l’apport calorique total ne différait pas d’un groupe à l’autre. Mais en semaine, les «oiseaux de nuit» mangent moins le matin et ont tendance à choisir un petit déjeuner plus riche en sucre et faible en fibres, glucides et lipides, y compris les graisses saturées. Le soir, ces noctambules mangent plus de sucre et de graisses que les gens du matin.
Plus on se couche tard, plus les repas sont irréguliers
Le week-end, les différences sont encore plus flagrantes. Les couche-tard mangent beaucoup plus de sucre et de graisses, ont des repas plus irréguliers et grignotent deux fois plus souvent que les lève-tôt.
«Les personnes qui se lèvent tôt peuvent donc avoir un avantage supplémentaire dans la lutte contre l’obésité car elles choisissent instinctivement de manger des aliments plus sains, et plus tôt dans la journée» souligne le Dr Courtney Peterson, de l’université d’Alabama (Etats-Unis).
«Ce lien entre le mode d’alimentation et la chronobiologie fournit une nouvelle perspective pour les études sur les choix alimentaires» ajoute le Dr Mirkka Maukonen, principal auteur de l’étude.

Comments

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *